la grande traversée: du Manitoba vers Calgary

 

 La grande traversée 

 Traversée du  Manitoba  et  du Saskatchwan, vers l’Aberta

2  provinces que nous traversons peut être trop rapidement,   mais  notre objectif  maintenant  est d’atteindre l’Alberta, donc ROULONS !!!

Entre Winnipeg et Brandon, nous trouvons un stationnement idéal pour le soir : un vaste terrain de jeu,  avec douche et toilettes. Nous sommes seuls sur la place, les enfants en profitent pour  faire une grande partie de foot et  jouer de la musique.

 

Puis nous continuons la route. Les  grandes plaines agricoles, caractéristiques des Prairies que nous traversons, s’étendent à perte de vue : des horizons de  cultures  céréalières sans fin qui nous laissent le temps de méditer. On le savait…

Il n’y a rien d’autre à faire que : traverser.

on the road again...

on the road again...

 
 again
 
 
and again

and again

 
…Et prendre une glace dans une station  d’essence perdue comme en plein  désert.
étape essence et glace!

étape essence et glace!

…Et contempler, sentir le temps et les distances qui s’allongent.

 « Quand est ce qu’on arrive ? »

"quand est ce qu'on arrive?"

"quand est ce qu'on arrive?"

 Foucault lit les articles du Monde, histoire de rester un peu connecté avec l’actualité.

lecture du Monde
lecture du Monde

Le goût  pour la route nous gagne.

...

...

Nous  voyons  régulièrement passer des trains  CANADIAN PACIFIC d’une longueur de 1,5 km(on a vérifié au compteur !) qui traversent  tout le pays.

le transcanadien

le transcanadien

Et aussi : une biche, et un chien de prairie pas farouches du tout !                                                                                                                                                                                                                                                   

Biche

Biche!

Chien de prairie

Au fur et à mesure que nous avançons dans  le Saskashwan, la terre devient sèche et poussiéreuse. Il fait chaud, 35 degrés.  Le  vent emporte des pollens auxquels Foucault et Basile semblent être allergiques : les yeux picotent et les nez coulent !

C’ est tout plat,  sans relief, sans habitations, on est frappé par l’immensité du ciel et de la terre. Ces paysages désertiques  pourraient être monotones, mais le moindre signe de vie est vite repéré et nous enthousiasme.  Et finalement, nous aimons beaucoup ces immensités immobiles, aux  couleurs pures ; vert prairie, jaune colza, bleu ciel, et parfois, inattendus,  le noir ébène d’un  corbeau ou d’un cheval.

  Enfin, nous franchissons les Badlands, territoire au Sud de l’Alberta. De plus en plus de poussière… Et le vent  chaud, le Chicoon, balaie le sable comme dans les westerns , nous approchons du Wild West, c’est tangible.

 Direction : le Parc Provincial des Dinosaures, lieu de repos ultime de milliers de dinosaures, classé au patrimoine de l’Unesco.

Inattendue au milieu de la plaine herbue,  une dépression nous offre un  paysage regorgeant  de hoodoos et de formations rocheuses colorées. Etonnant et spectaculaire.

 
le lieu idéal pour nos chercheurs de fossiles:
 
Trouvé!

Trouvé!

 
 
hoodoos

hoodoos

 

La Piafmobile reprend son souffle et nous, nous nous extasions devant  le canyon  où poussent des cactus, où l’on peut rencontrer des serpents à sonnette, des veuves noires, et des scorpions!

cactus

cactus

 

pas très rassuré, Foucault?

Nous décidons de camper au pied de ce mini Grand Canyon au paysage fantasmagorique, les enfants courent entre les monticules aux formes arrondies comme s’ils découvraient une nouvelle planète.

Nous vous laissons admirer avec nous cette  merveille naturelle.

Ballade sur la lune!

Nous sommes sur la terre des Pieds Noirs, des amérindiens nomades qui voyaient dans ce paysage lunaire une manifestation des Esprits, et, selon leurs traditions, si nos cœurs sont assez généreux, nous pouvons entrer en relation avec eux et avec le Créateur. On y croit volontiers!

Le lendemain, accompagnés de guides, nous partons sur les sentiers des paléontolgues, en prêtant serment de ne rien déplacer, ni pierres, ni plantes!

Nous découvrons des fossiles de dinosaures: à nos pieds, des centaines de bouts d’os de ces monstres terrifiants disparus il y a 65 millions d années.

Les guides nous apprennent à les identifier. Instructif et fascinant.

un os!

un os!

 Puis nous prenons la route  vers la ville des Cow Boys, Calgary : on nous informe que nous arriverons  en plein Stampede, le fameux festival de rodéo et de chuckwagons (course de chariots bâchés): tant mieux ou tant pis?

3 commentaires pour la grande traversée: du Manitoba vers Calgary

  1. Bertin Dickner dit :

    Fantastique ! Quel plaisir de vous lire et de vous voir évoluez dans cette grande aventure. Merci de nous partager ces moments. De notre côté, c’est le début des vacances en famille ce vendredi. Au programme, toutes sortes de petites choses pour nous faire goûter le repos, la famille et la nature. Et puis, trois journées de camping sauvage sur l’île-aux-lièvres en face de Rivière-du-Loup. Bonne route

  2. Bricout dit :

    Hello les Saint Bo !
    Avez-vous reçu mon message le WE dernier ? on a essayé de vous en envoyer un avec la bande de Saint Eustache, mais on était dans un coin assez perdu et je ne suis pas sûre que cela ait fonctionné !
    Super WE en tous les cas, on a beaucoup parlé de vous et j’ai montré votre blog à Robert, aux Bourmont et aux Lagorce ..
    Je vais vous renvoyer des mails à propos de ce WE, afin de vous faire partager un peu notre rencontre … On compte sur vous l’année prochaine !
    Bonne route, vos photos sont magnifiques et ça nous fait rêver …
    Bises Blandine and co

  3. Les Pommeret dit :

    Vous traversez de superbes payages! Profitez-en bien, et racontez-nous les courses de chariots et les rodeos yankees. En espérant que Luc puisse participer et défendre fièrement et dignement les mérites de l’équitation française.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :